Joao Felix-Antoine Griezmann, dans le premier essai de Diego Simeone

L’entraîneur de l’Atletico Madrid, Diego Simeone, a commencé ses tests vendredi pour composer le onze de départ pour le match de dimanche contre Barcelone. Joao Felix, sorti à Oviedo, et Antoine Griezmann seront les attaquants, tandis que Reinildo Mandava entrera en jeu à l’arrière et Pablo Barrios au milieu de terrain.

Jan Oblak, dans les buts ; Nahuel Molina et Yannick Carrasco, sur les flancs droit et gauche ; José María Giménez, Stefan Savic et le susmentionné Reinildo, en tant que défenseurs centraux, bien que le Mozambicain joue également au poste de latéral gauche selon le moment du match et la position de Carrasco ; et les milieux de terrain Koke Resurrección et Marcos Llorente complètent le onze probable, en attendant la séance de ce samedi.

Maintenant rétabli de l’élongation du mollet qui l’a empêché de jouer mercredi dernier au stade Carlos Tartiere en 32e de finale de la Copa del Rey, Joao Félix est de retour dans le onze de départ que Simeone a testé lors de la séance de l’après-midi, avec tous les joueurs sous ses ordres, y compris Mario Hermoso, qui a commencé la séance d’entraînement en salle puis a rejoint le groupe, bien qu’il soit suspendu contre Barcelone.

L’attaquant portugais a été choisi pour la ligne d’attaque, aux côtés d’Antoine Griezmann, le plus régulier de tous dans l’effectif actuel de l’Atlético, et au détriment d’Álvaro Morata, qui sortirait du onze de départ, à en juger par la première répétition, qui ne doit pas être définitive, à deux jours du match et de l’entraînement de ce samedi, prévu à 11h30 à la Ciudad Deportiva de Majadahonda.

Il s’agit toutefois d’une indication de l’idée de l’entraîneur argentin pour le choc de dimanche contre Barcelone au Metropolitano, avec le retour de Pablo Barrios, la sensation de 19 ans issue du centre de formation des jeunes, dont l’impact est visible dans la réaction de l’équipe. Remplaçant et buteur à Oviedo mercredi, titulaire contre Elche il y a une semaine, le milieu de terrain est également dans le onze de départ contre les Azulgrana.

Marcos Llorente et Koke Resurrección seraient les deux autres milieux de terrain, auxquels s’ajouterait Carrasco en fonction du moment du match, ce qui le propose comme ailier à certaines occasions ou comme ailier à d’autres lorsqu’il est ajouté à une défense qui peut être de quatre ou cinq, mais dont les noms semblent déjà définis pour dimanche.

Outre le double rôle de Carrasco, Reinildo Mandava le secondera sur le flanc gauche, soit en tant que défenseur central, soit en tant que défenseur latéral pour remplacer Mario Hermoso, avec Stefan Savic, désormais remis de la blessure qui l’avait privé du match d’Oviedo et de retour dans l’équipe à la place d’Axel Witsel, et Giménez en tant que défenseurs centraux et Nahuel Molina en tant que défenseur latéral ou latéral droit, selon que l’on utilise le back five ou le back four.

Sergio Reguilón, qui débutera comme remplaçant, a repris le travail avec le groupe ce vendredi, après une indisposition la veille, et est prêt pour le match de dimanche, ce qui signifie que le seul absent de Simeone aujourd’hui est Mario Hermoso, qui a été expulsé la veille contre Elche.

Revolutionnez votre quotidien avec Google Wallet sur les montres Wear OS : découvrez les fonctionnalités incontournables !

Voter pour cet article