L’Équateur sera privé de Byron Castillo, mais pourra compter sur Enner Valencia à la Coupe du monde

Bien que le TAS ait confirmé qu’il n’y avait pas d’irrégularité dans les convocations de Castillo au sein de la Tricolor, il a considéré que son enregistrement en tant qu’Equatorien avait été fait avec de fausses informations.

L’ailier droit Byron Castillo n’a pas été retenu dans la liste finale de la sélection équatorienne pour la Coupe du monde au Qatar, qui comprend un groupe avec beaucoup de jeunesse et l’expérience d’Alexander Dominguez, Carlos Gruezo, Angel Mena et Enner Valencia. Castillo, qui était au centre du procès intenté par le Chili et le Pérou visant à écarter l’Équateur de la Coupe du monde pour un alignement présumé inapproprié lors de huit matches de qualification, ne participera pas à la Coupe du monde après que le Tribunal arbitral du sport (TAS) a sanctionné l’équipe nationale équatorienne.

Bien que le TAS ait confirmé qu’il n’y avait pas d’irrégularité dans les convocations de Castillo au sein de la Tricolore, il a considéré que son inscription en tant qu’Équatorien avait été faite avec de fausses informations et, au vu de cela, a sanctionné l’Équateur par la perte de trois points pour les prochains matchs de qualification, en vue de la Coupe du monde 2026. En outre, le joueur mexicain de Leon a quitté le match amical de samedi dernier contre l’Irak à Madrid en raison d’une blessure, bien que la Fédération équatorienne de football (FEF) n’ait pas donné de détails sur la gravité de la blessure.

Sans Castillo, le sélectionneur équatorien Gustavo Alfaro comptera sur l’expérience en Coupe du monde du gardien Alexander Dominguez, des milieux Carlos Gruezo et Angel Mena, et de l’attaquant Enner Valencia pour renforcer une équipe pleine de jeunesse. Ces quatre hommes se sont maintenus dans l’équipe d’Alfaro après leurs débuts en Coupe du monde au Brésil en 2014, où Valencia a marqué trois buts et est en tête du classement des buteurs de tous les temps avec 35 buts.

Liste des joueurs appelés

Gardiens de but : Moisés Ramírez (Independiente del Valle/ECU), Alexander Domínguez (Liga de Quito/ECU) et Hernán Galíndez (Aucas/ECU).

Défenseurs : Piero Hincapié (Bayer Leverkusen/GER), Robert Arboleda (Sao Paulo/BRA), Pervis Estupiñán (Brighton/GBR), Angelo Preciado (Genk/BEL), Jackson Porozo (Troyes/FRA), Xavier Arreaga (Seattle Sounders/USA), Diego Palacios (Los Angeles FC/USA), Félix Torres (Santos Laguna/MEX) et William Pacho (Royal Antwerp/BEL).

Milieux de terrain : Carlos Gruezo (Augsburg/GER), José Cifuentes (Los Angeles FC/USA), Alan Franco (Talleres/ARG), Moisés Caicedo (Brighton/GBR), Ángel Mena (León/MEX), Jeremy Sarmiento (Brighton/GBR), Jhegson Méndez (Los Angeles FC/USA), Ayrton Preciado (Santos Laguna/MEX), Gonzalo Plata (Real Valladolid/ESP) et Romario Ibarra (Pachuca/MEX).

Attaquants : Djorkaeff Reasco (Newell’s Old Boys/ARG), Kevin Rodríguez (Imbabura/ECU), Michael Estrada (Cruz Azul/MEX) et Enner Valencia (Fenerbahce/TUR).

Byron Castillo, l’un des meilleurs défenseurs de l’Équateur, sera absent de la Coupe du monde en raison d’une blessure au genou. C’est une perte importante pour l’Équateur, qui aura besoin de toutes les bonnes joueurs pour affronter les meilleures équipes du monde. Heureusement, l’Équateur pourra compter sur Enner Valencia, l’un de ses meilleurs attaquants, qui a récemment marqué un but important pour son club de football, le FC Porto.

L’Équateur se prépare à la Coupe du monde sans Byron Castillo, blessé au genou. C’est une perte importante pour l’équipe, mais ils ont toujours Enner Valencia, qui a été un élément clé de leur qualification.

Valencia a marqué huit des dix-huit buts de l’Équateur en qualification, et il sera crucial pour eux de répéter cette performance en Russie. C’est un buteur polyvalent, capable de marquer de la tête et des deux pieds, et il a déjà prouvé qu’il peut performer sur la grande scène.

L’Équateur ne sera pas parmi les favoris en Russie, mais avec Valencia, ils ont une chance de se frayer un chemin jusqu’aux quarts de finale.