Danemark : Personne ne se sent à l’aise en jouant contre nous, déclare le Danois Damsgaard.

Le Danemark n’est peut-être pas l’un des favoris de la Coupe du monde, mais le jeune Mikkel Damsgaard, clé de la stratégie offensive de son équipe, estime que peu des 31 autres pays en lice au Qatar ont envie d’affronter son équipe.

Le Danemark a été l’une des premières équipes à se qualifier pour le tournoi, en remportant son groupe de façon spectaculaire, et il arrive dans le tournoi fort d’un résultat impressionnant au Championnat d’Europe il y a 18 mois, où il a atteint les demi-finales.

« Je pense que beaucoup de gens ont une haute opinion de nous, étant donné la façon dont nous avons joué au Championnat d’Europe et lors des qualifications« , a-t-il déclaré jeudi.

Damsgaard, 22 ans, a percé lors de l’Euro, en remplaçant Christian Eriksen, et est désormais un élément clé de l’attaque.

« Je ne pense pas que les gens nous sous-estiment. Je ne pense pas que nous soyons parmi les meilleures équipes, mais nous sommes une très bonne équipe et nous pouvons rivaliser avec n’importe qui. »

« Bien sûr, nous ne sommes pas favoris, mais je pense que personne ne veut nous affronter. Je pense que parmi les grandes équipes, personne ne veut nous affronter. »

Le Danemark entame sa campagne dans le Groupe D contre la Tunisie au stade Al Rayyan Education City mardi, mais des tâches plus difficiles l’attendent contre la France et l’Australie.

« La Tunisie est une équipe à laquelle nous sommes supérieurs, mais nous ne pouvons pas la sous-estimer. Nous devrons faire preuve de la bonne énergie et ne pas considérer comme acquis le fait que nous allons simplement nous présenter et gagner. »

« Espérons que nous pourrons tuer le match tôt et ne rien leur concéder« .

Le joueur de football du Danemark, Damsgaard, a fait une déclaration sur les capacités de son équipe à gagner contre n’importe qui. Il a affirmé que les Danois sont une force à ne pas sous-estimer et que les autres équipes ne se sentent jamais à l’aise en jouant contre eux. Cela est en partie dû au fait que le Danemark a gagné de nombreux matchs contre des équipes qui étaient censées être supérieures. La dernière fois que le Danemark a participé à la Coupe du Monde, en 2010, ils ont été éliminés au premier tour, mais Damsgaard croit qu’ils ont les capacités de faire mieux cette fois.