Une signature sous conditions : les exigences d’Alexis Sanchez pour signer à l’OM

Alexis Sánchez vit ses derniers jours en tant que joueur de l’Inter Milan. Le Niño Maravilla voit sa sortie de l’équipe lombarde très avancée, ainsi que son arrivée à l’Olympique de Marseille. L’OM a pris les devants pour s’attacher les services du buteur historique de l’équipe nationale chilienne, qui se réjouit de rejoindre la Ligue 1. 

La vérité est que le tocopillano avait les choses bien claires depuis des mois. Il savait très bien que son avenir était loin du Giuseppe Meazza. Pourquoi ? Car il était parfaitement conscient que l’équipe dirigée par Simone Inzaghi voulait se débarrasser de lui, notamment en raison de son salaire élevé.

Il n’a plus qu’un seul objectif : rester dans l’élite du football européen. Comment ? Tout d’abord, en signant pour une équipe qui disputera la prochaine édition de la Ligue des champions. Ensuite, une équipe qui lui garantirait également une place de titulaire. Et troisièmement, concourir dans l’une des cinq grandes ligues du Vieux Continent. L’argent, la partie économique ? Un élément absolument secondaire. C’est ce qu’il a dit à ses amis proches et à ses conseillers. Il veut donner la priorité aux questions sportives.

Dans ce contexte, l’option de l’Olympique de Marseille correspond parfaitement aux attentes d’Alexis Sanchez. Toutes ses exigences ont été satisfaites, puisque l’équipe française s’est qualifiée pour la prochaine Ligue des champions et son entraîneur Igor Tudor le considère comme un élément fondamental de son projet, ce qui lui garantit la continuité qu’il n’avait pas à Milan.

Maintenant que les demandes de l’attaquant formé à Cobreloa ont été satisfaites, la tâche revient à son agent, Fernando Felicevich. L’homme d’affaires se rendra en Italie dans les prochains jours pour finaliser les détails de l’accord de sortie avec l’Inter, qui ne devrait pas durer plus d’une semaine. Lors de ce voyage, il prévoit de visiter Marseille.

Lire Plus  William Vainqueur : le président de l'OM en dit plus

Une fois la résiliation du contrat avec la formation lombarde scellée, la prochaine étape sera la négociation avec Marseille, qui, a priori, ne devrait pas être trop complexe, étant donné la volonté du club et du joueur de s’associer dans une relation de travail pour les deux prochaines saisons. De plus, à 33 ans, l’aspect financier n’est pas une priorité pour le Chilien.