Lewandowski, à l’assaut de Stamford Bridge

0

Les Champions reviennent ce mardi à Stamford Bridge avec un Chelsea-Bayern passionnant lors du match aller des huitièmes de finale et avec Robert Lewandowski, ‘pichichi’ de l’édition actuelle du tournoi avec Erling Haaland, comme une grande menace pour les ‘bleus’. Lewandowski et l’attaquant norvégien Borussia Dortmund ont pour l’instant marqué 10 buts.

L’équipe de Frank Lampard, quatrième du Premier ministre et qui offre une image irrégulière ( après avoir perdu 0-2 contre Manchester United, gagné 2-1 à Tottenham) lorsque le moment décisif de la saison arrive, reçoit Hansi’s Flick, leader de la Bundesliga avec un point de plus que Leipzig.

 

Lewandowski et Haaland ont déjà marqué 10 buts en Ligue des champions

Excluant Kepa des onze de départ, ce sera Willy Caballero, à partir des quatre derniers matchs, qui défendra à nouveau le but de Chelsea. Le gardien argentin de 38 ans devra vivre une nuit compliquée contre Lewandowski. Lampard a fait les victimes de N’Golo Kanté, Christian Pulisic et Callum Hudson-Odoi. Tammy Abraham a réapparu en 71 ‘contre les Spurs après sa blessure. Olivier Giroud a confirmé avec le but ses chances de commencer contre le Bayern.

Les fans de Chelsea se souviennent de la performance magique contre l’Ajax (lorsque les bleus ont perdu 1-4 et ont terminé 4-4) et rêvent d’une autre grande soirée européenne. Lampard a déclaré que « le Bayern est une très bonne équipe, vous pouvez gagner la Ligue des Champions chaque année, si vous devez souffrir, cela en souffrira. »

 

Coutinho pointe pour remplacer contre Chelsea

Le Bayern a atterri à Londres après avoir remporté une victoire 3-2 contre Colder vendredi , lors du match où Álvaro Odriozola a fait ses débuts en tant que partant. Philippe Coutinho était également partant, mais il compte remplacer ce mardi à Stamford Bridge.

Flick, l’entraîneur du Bayern et hier âgé de 55 ans, a déclaré que « nous savons ce qui nous attend, nous devons jouer avec courage et avec confiance, Chelsea à domicile nous mettra beaucoup de pression ».

A Chelsea, Tony Rüdiger a dénoncé: «Le racisme a gagné dans le football, les supporters abusifs gagnent parce qu’ils retournent dans leurs stades sans pénalité et je suis considéré comme un méchant pour se plaindre, mon fils est né jeudi et, avec cette société, il va sûrement souffrir du même traitement ».

Partager >>

A propos de l'auteur