Bordeaux attend toujours un investisseur alors que son passage devant la DNCG se profile

Les Girondins se présenteront à nouveau devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) mercredi prochain. Les discussions concernant l’entrée d’un investisseur minoritaire au capital du club se poursuivent encore, sans résultat concret avant février. L’objectif de cette entrée serait d’obtenir un prêt pour financer les trois à quatre prochains mercatos de l’équipe première.

Au quotidien, le club bordelais ne va pas être bouleversé et il n’est pas exclu que des mesures contraignantes soient prononcées par la DNCG le 10 janvier. Les dirigeants bordelais savaient déjà que leur marge de manoeuvre pour ce mercato serait réduite. La priorité du moment est de restructurer la masse salariale du club en vendant certains joueurs.

L’entraîneur bordelais Albert Riera reste convaincu que son club a toujours des chances de monter en Ligue 1 malgré les contraintes financières et les ventes de joueurs importants. Bordeaux occupe actuellement la 13e place de Ligue 2, à neuf points du 5e place, Pau, qui est en position de barragiste.

Le club bordelais devra ajuster son effectif en se renforçant ou en dégraissant certains postes sensibles durant le mercato hivernal, qui se terminera le 31 janvier à 23h59. Dans l’immédiat, il est probable que des joueurs clés tels que Stian Gregersen quittent le club, alors que d’autres pourraient être prêtés ou vendus pour alléger la masse salariale.

Revolutionnez votre quotidien avec Google Wallet sur les montres Wear OS : découvrez les fonctionnalités incontournables !

Voter pour cet article