Mondial des clubs : Pourquoi Erling Haaland, Kevin De Bruyne et Jérémy Doku ne joueront pas la finale

Manchester City se qualifie pour la finale du Mondial des clubs, mais devra faire sans trois de ses joueurs clés. Découvrez pourquoi Erling Haaland, Kevin De Bruyne et Jérémy Doku ne pourront pas participer à cette rencontre décisive.

Les Citizens en finale malgré les absences

Manchester City a réussi à se qualifier pour la finale du Mondial des clubs qui aura lieu le vendredi 22 décembre à 19h, en battant les Japonais d’Urawa Red Diamonds sur le score de 3-0 lors de la demi-finale. La formation anglaise dirigée par Pep Guardiola a ainsi validé son billet pour la confrontation face aux Brésiliens de Fluminense. Cependant, trois éléments importants de l’effectif manqueront à l’appel lors de ce match décisif.

En effet, Erling Haaland, Kevin De Bruyne et Jérémy Doku, qui souffrent tous les trois de blessures, ont été contraints d’assister à la demi-finale depuis les tribunes du stade Roi-Abdallah de Djeddah, en Arabie saoudite. Et malheureusement pour les fans des Skyblues, ces trois joueurs ne pourront pas non plus disputer la finale du tournoi.

Un règlement strict empêche leur participation

La raison de cette absence est liée au règlement de la compétition, qui stipule que seuls les 23 joueurs inscrits par l’entraîneur pour la demi-finale sont autorisés à prendre part à la finale. Ainsi, même si Haaland, De Bruyne et Doku parvenaient à se remettre de leurs blessures d’ici vendredi, ils ne seraient pas en mesure de fouler la pelouse pour aider leur équipe à s’imposer.

Le quotidien sportif espagnol Marca a notamment souligné ce point de réglementation qui prive Manchester City des services de ces trois talents lors du match contre Fluminense. Il est important de noter que le règlement n’autorise pas non plus les entraîneurs à effectuer des changements dans leur liste des 23 durant le tournoi.

Des absences qui soulèvent des interrogations

Cette situation peut susciter des interrogations quant à l’intérêt d’une telle restriction, surtout dans un contexte où les clubs doivent composer avec un calendrier particulièrement chargé et des risques accrus de blessures pour leurs joueurs. Néanmoins, il convient également de se demander si Pep Guardiola aurait vraiment pris le risque d’aligner ses trois stars blessées lors d’un match dont l’enjeu est relativement faible sur la scène internationale.

En effet, le Mondial des clubs est souvent considéré comme une compétition secondaire par rapport aux grands rendez-vous européens et nationaux. Les clubs participants doivent donc trouver un équilibre entre l’envie de briller sur la scène mondiale et la nécessité de préserver leurs forces pour les échéances à venir.

Un calendrier chargé attend Manchester City

Les Skyblues vont en effet devoir faire face à un programme intense lors des prochains jours, avec notamment deux rencontres du Boxing Day prévues les 27 et 30 décembre contre Everton et Sheffield United. Ces deux matches seront cruciaux pour Manchester City dans sa quête de titre en Premier League, compétition où le club occupe actuellement une position favorable.

Ainsi, même si l’absence d’Haaland, De Bruyne et Doku lors de la finale du Mondial des clubs peut représenter un coup dur pour les supporters mancuniens, il est probable que Pep Guardiola préfère concentrer ses efforts sur les compétitions nationales et européennes, où ses joueurs clés pourront faire la différence.

  • Mondial des clubs : Manchester City affrontera Fluminense en finale le vendredi 22 décembre à 19h.
  • Erling Haaland, Kevin De Bruyne et Jérémy Doku ne pourront pas participer à cette rencontre en raison d’un règlement strict concernant la liste des 23 joueurs inscrits par l’entraîneur.
  • Les Skyblues devront également composer avec un calendrier chargé lors du Boxing Day, qui pourrait influencer les choix de Pep Guardiola quant à l’utilisation de ses stars blessées.

Revolutionnez votre quotidien avec Google Wallet sur les montres Wear OS : découvrez les fonctionnalités incontournables !

Voter pour cet article
Afficher Masquer le sommaire