Un rebondissement surprenant : Jean-Michel Aulas élu vice-président de la FFF après son éviction de l’Olympique Lyonnais

L’ancien président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, se relève rapidement après avoir quitté son poste au club en devenant vice-président de la Fédération française de football. Comment réagira le monde du football à cette nouvelle ?

Une élection sans concurrence pour un homme déterminé

Seul candidat en lice, Jean-Michel Aulas a facilement accédé à la vice-présidence de la FFF en remportant 78,58% des suffrages. Cependant, cet ancien dirigeant sait qu’il a encore du chemin à parcourir pour convaincre les 20% restants : « 8 sur 10, c’est bien, mais il faut être attentif à ceux qui pensent qu’il faudrait faire différemment, à moi de convaincre les 20% restants », a-t-il déclaré après son élection.

Âgé de 74 ans, il souhaite poursuivre sa mission au sein du comité exécutif de la FFF, poste qu’il occupe depuis 2017. Cela lui permettra de continuer à soutenir ce sport qu’il aime tant, notamment en renforçant le football féminin.

Un grand engagement envers le football féminin

Jean-Michel Aulas ne cache pas son intérêt pour le football féminin, un secteur qu’il veut développer et promouvoir. Son ambition est d’augmenter considérablement le nombre de licenciées : « Notre ambition sur cinq ans est d’avoir 500.000 licenciées ». C’est un défi de taille pour un homme qui a toujours montré son enthousiasme à soutenir les athlètes féminines.

Et ce n’est pas tout ! L’ancien président de l’Olympique Lyonnais vise également à positionner le football professionnel féminin français au sommet du classement mondial : « On sait que le football pro est exigeant, quand les pays européens se projettent rapidement, il est difficile de rattraper le retard dans l’économie et la valorisation des droits, et nous avons l’ambition d’être les premiers », a-t-il déclaré à l’issue du scrutin.

Lire Plus  Karim Benzema quitte le Real Madrid pour un pont d'or en Arabie Saoudite malgré les manœuvres de l'OL

En résumé, malgré son départ de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas continue de se battre pour ses convictions et ne semble pas prêt de ralentir son engagement envers le football. Son élection en tant que vice-président de la FFF offre un nouveau chapitre passionnant dans sa carrière, et beaucoup attendent de voir comment il compte mettre en œuvre ses objectifs ambitieux pour promouvoir le football féminin en France et dans le monde.

Revolutionnez votre quotidien avec Google Wallet sur les montres Wear OS : découvrez les fonctionnalités incontournables !

Voter pour cet article
Afficher Masquer le sommaire