Luis Enrique bâtit-il l’équipe ultime à Paris ? Les grands noms que le PSG a (et n’a pas) signés !

Les Parisiens n’ont pas chômé cet été et ont déjà effectué neuf recrutements. Depuis la France, on indique qu’à Paris, le travail continue pour offrir à Luis Enrique une équipe d’élite. C’est une période d’intense activité à Paris.

Avec l’arrivée de Luis Enrique aux commandes et les départs confirmés de Leo Messi, Sergio Ramos, Mauro Icardi, El Chadaille Bitshiabu, Xavi Simons et Lucas Lavallée, le PSG s’apprête à opérer une révolution pour enfin remporter la Ligue des Champions.

Le PSG a déjà recruté neuf joueurs cet été pour un montant de 218 millions d’euros. Quatre footballeurs sont arrivés à Paris gratuitement : Milan Skriniar, Marco Asensio, Cher Ndour et Arnau Tenas, venant respectivement de l’Inter Milan, du Real Madrid, du Benfica et du FC Barcelone.

Parmi les autres, des transferts ont été payés. Manuel Ugarte a signé pour 60 millions d’euros, la valeur de sa clause au Sporting de Lisbonne, Kang In Lee a coûté 22 millions au Real Mallorca et Lucas Hernández, en provenance du Bayern Munich, 50 millions. Le dernier arrivé, Gonçalo Ramos, le « serial buteur » du Benfica courtisé par de nombreux clubs européens, a coûté 80 millions. Il faut également noter le transfert de Xavi Simons, prêté au RB Leipzig. Les Parisiens ont utilisé une clause de rachat de 6 millions pour le récupérer du PSV.

Avec l’arrivée de l’attaquant portugais, le casting des attaquants initié par Luis Enrique semble terminé. Ni Harry Kane, ni Victor Osimhen, et l’avenir de Randal Kolo Muani reste incertain. Depuis l’Allemagne, il est dit que le PSG a un accord verbal avec le Français, mais l’Eintracht Francfort réclame 100 millions pour lui et ne souhaite pas un échange de joueurs.

Pour conclure l’effervescence du PSG sur le marché, le « coup de tonnerre » serait Ousmane Dembélé. Avec Ramos et Neymar, Luis Enrique aurait avec le joueur du Barça un trio impressionnant. Le départ du Français devait être négocié suite à l’annonce de l’activation de sa clause de sortie de 50 millions, mais les désaccords entre le club et le joueur ont amené le Barça à changer de stratégie et à le rappeler pour l’entraînement.

Bradley Barcola, souhaité par Luis Enrique selon certains rapports en France, a également été évoqué. L’ailier de l’Olympique Lyonnais, âgé de seulement 20 ans, n’est pas à vendre, mais le club français pourrait le laisser partir pour 40 à 50 millions. Cependant, cette option a perdu de sa pertinence ces dernières semaines.

Il semble que la stratégie du club parisien soit la même chaque année : recruter à tout va. Ils ne renforcent pas le milieu de terrain, le gros point faible de l’équipe en Ligue des Champions. Ces dernières années, il est clair que le milieu de terrain du PSG n’était pas à la hauteur des attentes européennes. Il reste à voir si l’arrivée de Luis Enrique changera la manière de faire du club et parviendra à bâtir une équipe gagnante.

3.9/5 - (14 votes)